VOSTFR, Roman

BLOGS LITTERAIRES

 

"Dans "VOSTFR", Elodie Torrente aborde avec justesse et délicatesse un sujet assez délicat : la surdité et les répercussions que cela à sur la vie des personnes atteintes de surdité.
J'ai trouvé ce sujet vraiment très intéressant à découvrir surtout dans le monde cinématographique d'autant que peu de roman aborde cette thématique.
En bref, un roman à lire si vous voulez découvrir une histoire qui traite avec justesse de la surdité. Si vous souhaitez lire simplement une romance ça ne sera peut-être pas le livre qui vous faudra."

L'intégralité de l'article sur mylibrary

 

"Je ne pourrais pas commencer mon avis sans parler d'Isabelle, une personne que j'ai connu lorsque j'étais encore à l'école. Elle était sourde et portait un appareil qui l'aidait quand il ne lui brisait pas le peu de tympans qui lui restait. Elle était la seule de notre classe dans ce cas. Intelligente et vive, elle ne mangeait pas avec nous le midi, allant avec d'autres personnes qui n'entendaient pas durant cette période. J'ai eu la chance de la connaître, de partager de très bons moments avec. J'ai appris à signer et il me reste quelques petites choses. La vie nous a séparé, mais je me souviens parfaitement bien de la façon dont les autres les regardaient lorsqu'ils étaient dans leur coin. Parce qu'ils n'entendaient pas, ils étaient mis de côté. J'ai toujours trouvé absurde cet état. Rebelle dans l'âme j'ai souvent pris le parti de défendre la différence, parce que je l'étais aussi. Nous sommes tous différents, que nous entendions ou pas, que nous voyons ou non. Chacun à sa particularité, chacun ses besoins, ses envies..."

L'intégralité de l'article sur chroniqueslivresques - 31 juillet 2018

 

"Un livre qui qui nous fait découvrir plus en profondeur le handicap qu'est la surdité, l'auteur a dû faire énormément de recherche qu'elle nous retranscrit peut être un peu trop, mais avec passion et fluidité. Un livre à découvrir qui vous charmera par sa simplicité..."

L’intégralité de l’article sur Petite discussion entre amis - 23 juillet 2018

 

"Je ne vous cache pas que j'ai commencé ce roman l'esprit léger. Voilà une gentille histoire d'amour, de rêve de gloire, mâtinée d'un soupçon de pitié, qui va me faire passer un moment agréable, me suis-je dit alors. C'était sans compter avec la plume et le talent d'Elodie Torrente. Car, si tous les ingrédients d'une jolie bluette sentimentale sont bien ici réunis, ce roman va bien au-delà et nous offre une histoire forte et prenante, en nous ouvrant les portes d'un univers inconnu, tout ce qu'on ne peut même pas imaginer une seconde, nous qui faisons partie des gens dotés de leurs cinq sens... "

L'intégralité de l'article sur Lecture et plus - 14 juillet 2018

 

"... j'ai beaucoup aimé une chose dans l'histoire : la leçon de morale qu'elle nous transmet. En effet, l'auteure cherche à montrer à travers son livre que les sourds ne sont pas des personnes très différentes de nous. Qu'eux aussi ont des sentiments et peuvent être blessés par les autres, lorsque ceux-ci les mettent à part et les considérent autrement que comme leur semblable.

Elle nous montre également que même en étant sourds, nous pouvons réussir dans la vie est  réaliser nos rêves comme devenir actrice ou trouver l'amour. J'ai trouvé cela réellement beau à lire."

L'intégralité de l'article sur mapassionlivresque - 11 juillet 2018

 

"... je vous recommande chaudement cette lecture qui met en avant un sujet inédit dans la littérature: la condition des sourds et malentendants dans la société, le tout avec humour et une pointe de dérision. A découvrir sans plus attendre !"

L'intégralité de l'article sur blogpassionculturall - 30 juin 2018

 

"Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre en le lisant mais j’ai été plutôt surprise de découvrir un tout nouvel univers vraiment original et enrichissant."

L'intégralité de l'article sur Egideofbooks -  juin 2018

 

"C’est un roman rempli de fraîcheur, percutant qui nous en apprend beaucoup sur l’humain de manière générale et la surdité à travers les années."

L'intégralité de l'article sur Passion Cultur'All - 30 juin 2018

 

"J’ai adoré découvrir la Nina qui comprend qu’elle est libre de son bonheur, qu’elle doit vivre pour elle, pour ses envies et non pour le bonheur des autres."

L'intégralité de l'article sur La bibliothèque d'une chieuse - 27 juin 2018

 

"Un premier roman fort prometteur de l'auteure dont je lirai assurément d'autres ouvrages."

L'intégralité de l'article sur Leslecturesdecerise74 - 20 juin 2018

 

"Dans "VOSTFR", Elodie Torrente aborde avec jsutesse et délicatesse un sujet assez délicat : la surdité et les répercussions que cela à sur la vie des personnes atteintes de surdité. J'ai trouvé ce sujet vraiment très intéressant à découvrir surtout dans le monde cinématographique..."

L'intégralité de l'article sur Les livres de Nancy - 19 juin 2018

 

"Un univers assez peu connu et une romance dans les règles de l'art, à découvrir!". L'intégralité de l'article sur Liz zone imaginative littéraire - 31 mai 2018

 

"VOSTFR" d' Élodie Torrente aborde avec justesse et sensibilité un sujet délicat , la surdité, et la façon dont cela peut influer sur une vie, une carrière et une histoire d'amour. Une histoire touchante et rafraîchissante".

L'intégralité de l'article sur Mél'lectures - 31 mai 2018

 

"... Je suis passée par de nombreux sentiments en lisant ce livre enchaînant entre rire et larmes. Élodie Torrente a parfaitement su me plonger au sein de son univers sans grande difficulté..."

L'intégralité de l'article sur Les livres en folie - 17 mai 2018

 

"...  j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman et pour le coup ce n’est pas vraiment un livre vers lequel je me serais dirigé de moi-même...."

L'intégralité de l'article sur Les lectures de_Steph - 13 mai 2018

 

"Le personnage de Nina, l'héroïne principale, est complexe et bouleversant. Elle n'est pas parfaite, loin de là. Mais, elle est juste une personne classique dont on raconte l'histoire, j'ai apprécié. "

L'intégralité de l'article sur Les livres de Zélie - 11 mai 2018

 

"Ce roman est frais et donne le sourir malgré les réalités de l'histoire de la vie des sourds et malentendants qui y est décrite.

Vous aurez compris que j'ai beaucoup aimé ce livre et que je vous le conseille vivement car pour une fois les difficultés du couple dépeintes sont dû à une différence physique qui peut paraître minuscule mais qui en fait cache quelque chose de plus gros."

L'intégralité de l'article sur les romances de Clari - 7 mai 2018

 

"Ce matin, j'ai lu le roman "Vostfr" de @elodietorrente . J'ai trouvé cette histoire très touchante. L'histoire de Nina est surprenante. Je vous le recommande."  - On Instagram by Princess Titi - 6 mai 2018

 

"...L’alternance entre la narration du point de vue de Nina et la narration omnisciente donne une vision différente au récit, comme une sorte de scénario de film en langage d’entendant ... J'aime beaucoup la façon de l'auteure d'avoir mis en avant la surdité sans en faire un roman pro-handicap. Tout est justement dosé..." L'intégralité de l'article sur Les romances de Clari - 5 mai 2018 

 

"... Ce que j’ai apprécié dans cette lecture est le fait que Nina peut parfois est négative dans sa vision des choses, mais on ne tombe pas dans le mélodrame. Elle prend la vie comme elle vient et si elle ne vient pas, ou que les films français ne sont pas VOSTFR, elle attend..."

L'intégralité de l'article sur I need more books - 5 mai 2018

 

"... Tout au long de cette lecture, j’en ai beaucoup appris sur le monde des sourds ou mal-entendants, qui est à l’origine de la langue des signes française appelée LSF et les difficultés que ce monde des silencieux » rencontre dans la vie quotidienne y compris au cinéma... "

L'intégralité de l'article sur Nualiv - 4 mai 2018

 

"Très belle découverte. Un sujet qu’on a pas encore abordé dans les romans et qui à sa place parmi eux. Dans ce livre, nous rencontrons Nina jeune femme jolie et dynamique qui souhaite faire du cinéma. Malheureusement ce monde est très dur d’accès et Nina le sais bien. Mais, elle persévère et y arrivera par la suite. Elle est une fille attachante qu’on a envie de booster.  Il y a aussi Sullivan, beau jeune et surtout célèbre, qui attire toutes les nanas de n’importe qu’elle âge."

L'intégralité de l'article sur laventuredeslivres - 1er mai 2018

 

"Galop d'essai réussi pour Élodie Torrente qui signe avec VOSTFR (NDB éd.) un premier roman emballant. On aime, on rit, on larme, on apprend, on se révolte avec Nina qui est sourde. Un livre intelligent et sensible comme son sujet. "

Frédérique-Sophie BRAIZE, romancière.

 

"... Au delà d’une histoire d’amour intense et tumultueuse, c’est un nouveau monde que j’ai découvert à travers ce roman. Il est vrai qu’en tant « qu’entendante » je ne me suis jamais vraiment posé la question de ce que ressentent et vivent les personnes sourdes ou malentendantes..."

L'intégralité de l'article sur Audrey Au Fil des pages - 30 avril 2018

 

"... En tout cas je pense vraiment que c’est un livre qu’il faut découvrir. Ce n’est pas un genre vers lequel je me dirigerais très souvent, mais j’ai passé un bon moment de lecture. J’aime de temps en temps découvrir un livre qui sort des sentiers battus et ici nous en avons un..."

L'intégralité de l'article ici Les lectures d'Oriane - 30 avril 2018

 

".. .J’ai bien aimé cette lecture, la plume y est fluide, facile à lire..."

L'intégralité sur Monique L'amour des livres - 30 avril 2018

 

"...une auteure qui a mené son premier roman d’une main d’experte, une très bonne lecture grâce à laquelle j’ai appris beaucoup sur les sourds, des personnages forts et une plume incisive et son fioriture! Je conseil vivement!..."

L'intégralité de l'article sur La bibliothèque Elfique - 29 avril 2018

 

"...Le premier point à aborder serait l’originalité de la narration." - "On apprend et on voyage aussi à travers le monde, le tout très bien décrit. On s’évade sans bouger de notre fauteuil !"

L'intégralité de l'article sur Marmite aux plumes - 25 avril 2018

 

"... J’ai lu ce livre en 1 journée. Un livre qui a une particularité. En effet un chapitre sur deux est écrit à la 1ère personne (Nina parle) et un chapitre sur deux est écrit  à la 3ème personne (on apprend ce que fait et ressens Sullivan et il y a le descriptif de leur vie). J’avoue que cette particularité m’a laissé dubitative au début mais après quelques chapitres j’ai trouvé cette originalité très intéressante..."

L'intégralité de l'article sur L'aventure au creux des pages - 18 avril 2018

 

"...VOSTFR est une romance mais pas une romance mièvre et dégoulinante de sucre candy! Non ce roman est certes une histoire d’amour, mais Élodie Torrente la place dans un contexte que je n’avais encore jamais vu en littérature..."

L'intégralité de l'article sur Quand Ophé'Lit - 17 avril 2018

ARTICLES DE PRESSE

Article paru dans la revue des sourds "Echo Magazine" - N° 852 - Juin 2018 à propos de VOSTFR le roman de Élodie Torrente.

AVIS DES LECTEURS

 

24 Septembre 2018

Bonsoir Elodie, 

J'ai terminé hier votre ouvrage... en retard sur ce que j'avais imaginé...

Je l'ai dévoré et je voulais vous féliciter ! J'ai adoré les personnages, le réalisme des situations même si le rêve est présent. J'aime les interactions entre ces personnages : tout se combine à merveille. Mille bravos !

Claudine

 

31 Août 2018

Je viens de terminer ce livre, et je dois vous dire que j'ai aimé cette histoire d'amour peu ordinaire. Nina, jeune femme sourde, tombe amoureuse de Sullivan, lors d'un casting pour un film sur le monde des sourds. Leur histoire sera compliqué du fait du handicap de notre héroïne, mais c'est une battante...

Les personnages sont attachants, et ce roman écrit avec sincérité et humour nous fait découvrir un monde inconnu par beaucoup. 

Merci Elodie Torrente pour ce beau moment de lecture. C'est un livre à mettre entre toutes les mains.

Marilyn Malaterre

 

31 Août 2018

Bonjour les amis lecteurs-auteurs. 

J'ai terminé le livre d'Elodie Torrente et je dois vous dire que j'ai aimé cette histoire d'amour peu ordinaire. 

Lors d'un casting pour le tournage d'un film sur le monde des sourds, Nina, jeune femme sourde, tombe amoureuse de Sullivan, jeune acteur séduisant, ayant beaucoup de succès. 

Leur histoire d'amour ne sera pas simple du fait de son handicap. 

Elle fera face à bien des incertitudes, mais c'est une battante … 

Ce roman nous fait découvrir le monde des sourds, il est écrit avec sensibilité et humour. Les personnages sont attachants. 

C'est un livre à mettre entre toutes les mains. 

Merci  Élodie Torrente pour ce beau moment de lecture qui m'a ému, amusé par moment.

Marie Lou

 

27 Août 2018 

Bonjour à toutes et à tous…

Petit “break“ dans mes lectures "POLARS" qui ces derniers temps prennent beaucoup de place !
Ce n'est pas de ma faute si nous avons de très bons auteurs en France…
Mais j'ai une petite envie, les vacances peut-être, de passer à quelques romans qui étaient en attentes depuis un moment en espérant qu'ils vous plairont tout autant.
Ce récit aborde une thématique importante, sur laquelle nous devrions tous nous pencher pour y réfléchir : la surdité.

Lors de la sortie du film « La famille Bélier » j'avais été très surpris que seule les parties signées avaient été sous-titré, pour que les entendants comprennent. Pourquoi ?
L'idée du film était excellente. Enfin un film qui faisait un réel lien entre entendants, mal entendants et sourds.
Pourquoi ne pas avoir sous-titré le film complet pour aller jusqu'au bout de la démarche ?
C'est dommage…
J'ai eu la chance de rencontrer Élodie il y a quelques semaines avec laquelle j'ai pu discuter longuement de son roman et de plein d'autres choses, (qui ne vous regardes pas petits coquins !!!)
J'appréhendais un peu son roman car connaissant le sujet et l'implication directe d'Élodie, j'avais peur que cela soit dur émotionnellement.
Mais le roman est parfaitement construit et très frais, mais malgré les réalités de l’histoire j'ai conservé le sourire durant une bonne partie de la lecture, car c'est avec beaucoup d'humour qu'Élodie évoque ce sujet peu connu et encore tabou en France qui est celui du handicap des sourds et malentendants. Handicap peu considéré et méconnu car, silencieux et invisible.
Je suis entré dans un monde méconnu où le bruit n'existe pas. Les dialogues, la musique, un avion qui traverse le ciel, les oiseaux qui chantent… La difficulté qu'ont nos amis, familles ou proches à s'intégrer dans un monde très peu adapté à leurs quotidiens…
La sensibilité d'Élodie en fait une très belle histoire. Une histoire où les difficultés sont constantes, c'est vrai, mais aussi une très belle histoire d'amitié une histoire d'amour qui loin d'être linéaire met en place des chassé-croisés plein de suspenses jusqu'à une très belle fin.
Merci Élodie pour ce très bon moment de lecture.
Un premier roman très prometteur, à suivre… à lire, à relire et à offrir.
...
Extrait :
“Je m'appelle Nina. J'ai vingt-deux ans. Je déteste qu'on me prenne pour une anglaise, une russe ou je-ne-sais-quoi et, par-dessus tout, qu'on ne me comprenne pas. Lorsque c'est le cas, j'ignore la personne. L'équilibre rétabli, la frustration est partagée. Je suis comme ça. J'aime redresser les torts et surtout les tordus.
Je vis à Paris, dans le XIIIe arrondissement, place Jeanne d'Arc, au numéro 10, métro Nationale, ligne 6. Ça fait plan de métro cette description, mais j'aime la précision des lieux.“

Jean-Paul dos Santos Guerreiro

 

16 Août 2018

Partez à la rencontre de Nina et Sullivan et laissez vous embarquer par la plume mordante et subtile d'Elodie Torrente qui signe ici un premier roman très réussi. Vous y découvrirez l'univers trop méconnu des sourds grâce à une héroïne attachante et terriblement touchante dans sa force, ses paradoxes et ses vulnérabilités. Une flamboyante histoire d'amour comme seuls les autres passionnés savent en vivre qui vous fera passer un délicieux moment de lecture. Foncez !

 

16 Août 2018

Bonjour chère Élodie, 

J’ai enfin lu ton roman ! J’ai tardé à débuter ma lecture mais une fois amorcée, je n’ai plus pu l’arrêter. Ce fut un véritable plaisir de te lire et d’accompagner tes personnages dans leur(s) aventure(s) ! Je me suis sincèrement régalée d’autant plus d’ailleurs qu’en règle générale les histoires d’amour ne retiennent pas mon attention à l’heure de choisir un livre. 

Tu m’avais invitée à partager mes impressions de lecture avec toi alors voici très humblement quelques commentaires.

J’ai énormément apprécié de découvrir ton style dynamique, pointu et incisif. Tes personnages me sont apparus « humanisés » par leur failles, leurs forces et leurs particularités qui me les ont rendu attachants et réalistes ; Les voir « merder » permet de s’identifier à eux plus facilement .

J’ai particulièrement aimé changer de point de vue de narration. C’est non seulement atypique mais ça densifie la lecture et la rend plus captivante en plus de permettre de mieux appréhender la psychologie des personnages. 

Le meilleur reste d’avoir pu découvrir l’univers totalement inconnu des Sourds et du monde tel qu’ils le perçoivent. Je me suis surprise à m’imaginer les scènes en essayant de tenir  compte des conditions de perception propre à Nina : Une gageure finalement ! Ce roman ouvre l’esprit, merci pour cela. 

Il n’y a qu’une chose qui m’ait laissée perplexe. L’action s’accélère trop en fin de narration à mon goût. L’essentiel du roman suit un rythme qui permet de bien cerner les contours de l’intrigue et des personnages. Les événements s’enchaînent dans un temporalité équilibrée et, tout à coup, les années se mettent à défiler en accéléré avec tout d’abord l’introduction du personnage de Lucas dont la psychologie est donnée plus que présentée. Un peu comme si la pellicule du film s’emballait et accélérait de plus en plus jusqu’à la fin sans nous laisser le temps de savourer les scènes et le déroulement de l’histoire dans leurs plénitudes.

Peut-être que m’étant attachée aux personnages, j’aurais aimé profiter d’eux plus encore, dans une version in extenso ?!

C’est bien là l’unique remarque que je puisse formuler !

J’ai vraiment été enthousiasmée par ton roman que je recommande autour de moi. Je l’ai lu très rapidement, avidement et délicieusement ! 

Amanda

 

30 Juillet 2018

En fait, depuis la minute où je me suis rendu compte qu'ils ont sous-titré les sourds pour que les entendants comprennent ce qui s'échangeait en signes, j'aurais dû partir.

Dès l'instant où, en voyant la mère (la tante ?) du gosse (le jeune Laurent Clerc ?) parler au médecin sans réussir à capter un seul mot de ce qu'ils se disaient, qui ils étaient et pourquoi ils torturaient ses oreilles ainsi, je savais que c'était cuit et qu'encore une fois les petits malins du cinéma utilisaient notre surdité pour remplir les salles ! Les salopards ! C'est de notre histoire dont ils parlent ! Celle des silencieux ! Et nous n'y avons pas accès en totalité !

Gabrielle

 

26 Juillet 2018

Pour tous ceux qui peuvent être intéressé par la langue des Signes.

Je vous recommande le livre d'Elodie.

Son écriture est fluide, jeune à tel point que les pages se tournent d'elles-mêmes.

Il n'y a que la passion qui nous donne des ailes, après lecture, une envie irrésistible d'en savoir plus sur Laurent Clerc, l'abbé Sicard ou encore Ferdinant Berthier.

Le combat de Nina, qui nous montre que malgré les difficultés, il faut essayer, essayer encore jusqu'à obtenir ce que l'on désire.

La puissance de l'amour qui nous montre que nous pouvons nous tromper, mais que le pardon existe.

Un très beau livre.

Merci Elodie Torrente !

Adeline

 

20 Juillet 2018

Chère Élodie,

Je viens de terminer la lecture de ton premier roman — j'espère qu'il y en aura d'autres —, et c’est peu de dire qu'il m'a enthousiasmé, au point de corner des pages pour retrouver plus facilement les passages qui me semblaient, c’est un raccourci, "top de top". 

Un, parce que j'y ai appris plein de choses ; deux, parce qu'il y a de très beaux passages, à commencer par le début qui rend si attachant le personnage de Nina, l’évocation, tout en finesse, très belle, de la première nuit d’amour entre Nina et Gaspard Ulliel (c’est sous ses traits que je me suis représenté Sullivan), les échanges de SMS pp. 144-145, une phrase comme "Chaque jour, je gagnais une minute supplémentaire de vie, une minute qui n’était pas dédiée à son souvenir mais à mon avenir"... Et puis, ces balades dans Paris, à Marseille, je revois les lieux, ressens le gris, le soleil… 

Je me suis surpris à me dire à plusieurs reprises que, scénarisé, ton roman, déjà bien découpé, pourrait faire un excellent film ou téléfilm comme il y en a eu un sur l'abbé de l'Épée voici quelques années, avec Michel Aumont dans le rôle.

Jean-Luc

 

14 Juillet 2018

Un livre exceptionnel. Nina jeune sourde ambitieuse mais confrontée à la dure réalité de la société actuelle, notre société. Au travers du personnage de Nina, nous entrons dans une culture, celle des sourds. Nous comprenons leurs difficultées au quotidien notamment le problème du sous-titrage au cinéma ou à la télé. Nous comprenons leur combat. Une livre vraiment actuelle.
Plongez dans le Monde des Sourds. Découvrez ce monde méconnu.

Nelly

 

12 Juillet 2018

J'ai beaucoup aimé ce roman très bien construit avec son équilibre entre amour passion et légèreté. J'aimerais bien le voir traduit et publié en Italie...

Merci Elodie pour ces belles pages.

Renzo

 

5 Juillet 2018

Bravo Elodie, ton livre est super. Très belle histoire, j'ai passé de très bons moments de lecture.

Joséphine Bombace

 

22 Juin 2018

Je viens de lire "VOSTFR", le roman d'Élodie TORRENTE, édité chez NDB Éditions. Écrit d'une plume alerte, souvent malicieuse, parfois émouvante, "VOSTFR" nous offre un très agréable et original moment de lecture. De plus, ce livre permet de mieux comprendre toute la richesse qui découle de la différence...

Marie Lacroix

 

29 Juin 2018

Elodie,

Ce roman m'a beaucoup touchée, par le sujet qu'on n'aborde pas assez souvent, par vos mots, votre façon d'écrire si fluide,si synthétique.La surdité y traitée avec humour, sensibilité et passion par le personnage de Nina, jeune sourde coupée du monde des voix humaines , ces entendants...

Son parcours pour se faire "entendre" est difficile surtout sa passion qui est de devenir actrice de cinéma. Sa grande déception de voir combien les films ne sont pas sous-titrés et ne font apparaître les sourds que comme des curiosités destinés essentiellement aux "entendants".

Je n'ai pu m'empêcher de penser au livre d'Emmanuelle Laborit "Le cri de la mouette" et ce film des années 1980 "Les enfants du silence". VOSTFR ajoute toute l'histoire de la surdité méconnue de tous: la façon dont étaient traités les sourds, les expériences que l'on faisait sur eux, les premiers enseignants et apprentis. Ceci est nouveau et présenté avec beaucoup d'originalité.

Cela mériterait un vrai scénario porté à l'écran.

Bravo !

Elyette Dionnet

 

19 Juin 2018

Suberbe oeuvre...

Roman parfait pour me suivre pendant mes vacances au soleil.

On se laisse transporter par la cause défendue, par l'amour, la jeunesse et la vie tout simplment.

A lire de toute urgence !

 

15 Juin 2018

Madame Torrente, 

J' ai commencé votre livre peu après l'avoir eu. Je l'ai lu assez rapidement. Je l'aurais lu d'une traite si j'avais pu.

C'est vous dire s'il m'a plu!
Non, vous n'avez pas dénaturé l'histoire des sourds. Vous l'avez rendue au contraire actuelle et vivante. Cette partie de l'histoire est peu connue du grand public et j'ai moi même appris plusieurs choses sur ce personnage.
J'ai trouvé que cela s'intégrait parfaitement dans votre histoire, captivante.On sent immédiatement que ce monde ne vous est pas inconnu, et vous pointez plus d'une chose réelle et importante.
Merci beaucoup pour ce roman.
Véronique Magy, Institut National du Jeune Sourd, Paris
 

4 Juin 2018

Ma main droite vient se poser sur mon menton et repart en avant, comme si je voulais mimer une longue barbe. Cela signifie bonjour en langue des signes. Vous dire bonjour, c’est la moindre des choses avant de vous dire que j’ai dévoré le roman d’Elodie Torrente (signe : prendre un livre, le mettre dans la bouche et bien mastiquer). Une histoire d’amour en gestes de Nina, une apprentie-actrice sourde, qui rencontre un jour THE acteur, Sullivan Juhel, à l’occasion de la réalisation d’un film retraçant l’histoire de Laurent Clerc, le jeune sourd français qui introduira la langue des signes aux Etats-Unis. J’ai été pris dans l’histoire d’amour et de désamour, dans le rythme, qui ne fléchit à aucun moment. Il y a de l’humour comme je l’aime, et un message, comme je l’aime aussi. Celui de la différence qui, dans les mains de Nina qui s’agitent, devient une force, une grande force, et une beauté, car ce sont bien nos différences qui nous rendent uniques et le fait d’être unique qui nous rend beaux. Rien de mieux que de lire ce roman dans le silence, pour laisser les personnages exploser et leurs couleurs jaillir. Bravo ! Je dis bravo. Enfin, je signe bravo ! en agitant mes deux mains comme les marionnettes de la comptine pour enfants…

Romain Puértolas, romancier

 

1er Juin 2018

VOSTFR, titre mystérieux pour ceux qui ne sont pas familiers de l’univers cinématographique. Mais connaissant un peu l’auteure et le sujet de son premier roman, je me suis précipitée. Les toutes premières pages nous font entrer lentement, comme avec précaution, dans la vie de Nina. On en apprend beaucoup sur les coulisses du cinéma et sur les arcanes de la surdité, invisible et méconnue. Puis le rythme s’accélère, les rebondissements sont nombreux. On frémit, on espère, on tempête, on enrage. Cette histoire d’amour va-t-elle surmonter les malentendus, la défiance, les loupés ? Pour le savoir, j’ai dévoré le livre en moins d’un week-end ! Claire de Firmas

 

31 Mai 2018

Romance, cinéma et surdité, un cocktail inédit et tonique !
La narratrice, Nina, est une jeune sourde qui postule pour un rôle de figurante dans un film historique sur Laurent Clerc, le français qui a fait connaître le langage des sourds au Etat-Unis.
Le coup de foudre est immédiat avec le beau gosse de la production, Sullivan. L'acteur entendant joue le rôle principal mais s'est imprégné de son personnage au point d'apprendre la langue des signes et d'embrasser la cause des sourds d'aujourd'hui.
Nina, maladroite et fantasque, disparaît brutalement du tournage. Sullivan fait des pieds et de mains pour la retrouver. Le couple vit alors une idylle romantique et idéale dans divers lieux de rêve dont Hollywood.
Le thème principal du roman, original, militant, n'a jamais été abordé en littérature à ma connaissance. C'est la place faite aux sourds au cinéma que ce soit en tant que spectateurs en en tant qu'acteurs. En en apprend beaucoup sur l'histoire des sourds ( c'est le thème du film où joue Nina) mais aussi et surtout sur les conditions de vie des sourds d'aujourd'hui, pas si simples malgré la technique. Ils apparaissent comme une minorité à cheval entre deux cultures et cherchant leur véritable identité.
Le roman bascule lors de la projection du film qui a permis la rencontrer de Nina avec Sullivan. Nina a été coupée au montage et le film n'est sous-titré que lorsque les personnages utilisent signent, mais jamais lorsqu'ils parlent, excluant donc le public sourd du récit de sa propre histoire.
On est alors au milieu du récit qui prend une nouvelle tournure. Le combat de Nina pour que les sourds trouvent leur place au cinéma, se double d'une quête identitaire pour savoir qui elle est vraiment, ce qu'elle veut faire de son existence et comment et par qui elle veut être aimée. La vie amoureuse de Nina est loin de se résumer à être la compagne d'un homme en vogue qui l'a distinguée par sa beauté. Elle est sourde, certes (quoi qu'elle puisse faire le choix d'entendre avec sa cochlée implantée) mais ni muette ni une potiche. Personne ne décidera à sa place comment et avec qui elle vivra, ni comment elle élèvera son enfant (entendant). Aux antipodes de la posture de victime de son handicap, Nina revendique le droit à l'accès à la culture, mais aussi de la femme à disposer son son corps et de son plaisir à sa guise. Le dialogue entre Nina et la société trouve sa forme littéraire dans l'alternance entre le récit de Nina à le première personne, et le récit à la troisième personne. Le rythme s'accélère dans la deuxième partie du roman. Impossible de lâcher le livre avant la fin !

Hélène Poullain

 

28 Mai 2018

"Un roman très original et captivant. Il entrelace habilement deux thèmes. Le combat des sourds pour être intégrés à la société et notamment avoir accès au cinéma français (pour l'instant pas sous-titré pour eux) d'où le titre. Mais aussi le parcours d'une femme pour son autonomie et son droit à aimer, à jouir comme bon lui semble. Impossible de lâcher le livre avant la fin ! A lire absolument !"

Hélène P.

 

13 Mai 2018

"Un joli roman, mais pas que… . Dès les premières pages, nous rentrons dans le monde sans bruit et parfois isolé des sourds, handicap peu considéré et méconnu car somme tout, silencieux, invisible. Au fil des pages, Elodie Torrente nous distille un petit cours d’histoire, ludique plutôt que magistrale, sur cette communauté de sourds, sur ceux qui ont essayé de les aider, et ceux qui en ont profité, abusé. Les personnages principaux sont très attachants, adorables, on tourne les pages de plus en plus vite pour savoir la suite de leur histoire. Une histoire bien ficelé, un livre drôle, poignant, à lire, à relire et à offrir. "

Rita H.

 

8 Mai 2018 

Chère Elodie

Bravo pour ce 1er roman que je viens juste de terminer. J'ai beaucoup apprécié le rythme de l'écriture, sa vivacité, l'alternance des points de vue, la grande humanité des personnages auxquels nous pouvons nous identifier, entendants ou pas. Je referme le livre en ayant cette impression de sortir d'une séance de cinéma ! L'écriture est en effet très cinématographique, j'imagine bien tous les plans de séquences !!! 

Et ce combat pour avoir au quotidien toutes les versions sous titrées !! Il y a encore des progrès à faire. Ça avance mais à petits pas. Ce n'est pas encore présent dans toutes les salles, malheureusement. 

Ce récit m'a vraiment touché par la sincérité des sentiments des personnages notamment Nina au caractère très entier, courageuse, spontanée et aimant la vie à 1000 à l'heure ! Une belle personne. 

Encore merci pour ce moment de lecture.

Amicalement

Florence

 

5 Mai 2018

J’ai adoré VOSTFR, vraiment. C’est une belle histoire d’amour mêlée à un monde méconnue, celui des sourds. J’ai trouvé ça génial.

Olivier

 

5 Mai 2018

Galop d'essai réussi pour Élodie Torrente qui signe avec VOSTFR (NDB éd.) un premier roman emballant. On aime, on rit, on larme, on apprend, on se révolte avec Nina qui est sourde. Un livre intelligent et sensible comme son sujet.

Frédérique-Sophie BRAIZE, romancière.

 

30 Avril 2018

Sullivan reste une quinzaine de minutes à discuter avec Romain Dilène, plutôt accessible et sympathique pour un acteur ayant cent soixante films à son actif, puis rentre chez lui, dans son studio, des questions plein la tête. Pourquoi le visage de cette file l’obsède ? D’accord, elle est belle mais elle est sourde ! Pire, elle joue dès demain dans le film à cause de lui ! Cette figurante, inconnue hier encore, s’immisce un peu trop dans ses pensées ce soir alors qu’il donne la réplique dans un long-métrage majeur pour sa carrière. Lui qui s’est toujours promis de ne pas mélanger les genres ! De plus, que sait-il d’elle ? Rien ! Et pourtant l’adorable minois obnubile son esprit. Pour chasser cette image, il se sert un verre de Brouilly puis, après avoir zappé sur les programmes de la nuit, s’endort dans son canapé-lit jamais replié, aux draps toujours défaits, en rêvassant, le sourire aux lèvres : « Demain, elle sera là toute la journée ». Décidément, cette fille lui fait un sacré effet.

Oriane

 

30 Avril 2018

J’ai un petit frère. Passé à travers les gouttes vitriolées de la génétique, il discourt sur tous les sujets quand je rame pour indiquer mon nom de famille aux inconnus. Mon nom ? Keps avec un s à la fin. Un « s » que je ne peux pas prononcer sans l’écorcher et pour cause : c’est l’une des lettres les plus sourdes de l’alphabet. Du coup, je les laisse entendre ce qu’ils veulent. Après tout, Keps ou autre chose…

Oriane

Comment nous joindre

NDB Editions
1, La Chaise Meunière

44140 MONTBERT
 

Téléphone : 06.81.82.58.37

Fax : 02.28.07.44.05

E-mail : editeur@ndbeditions.com

Immatriculation au RCS :

793 095 324 RCS Nantes

 

SIRET : 793 095 324 000 18

Code NAF : 9609Z